• Foillach, foillach

      C'est l'heure du concours automnal sur Thread & Needles ! Peu inspirée pour produire une couture (pas motivée par les lots (et surtout pas bégueule ;-) )), j'ai choisi l'option tricot pour me motiver sur un projet en rapport avec le thème : Au fil des voyages. (ça fait pas un peu passif agressif de mettre ça en comic sans ?)


    Vous avez écrit une chanson hôn et ne savez pas comment rattraper le coup ? Embauchez une autrichienne.

      Venons-en tout de suite au rapport avec le voyage. Courant juillet, en transit dans une rame de la ligne 4 du métro parisien, quelque part entre Réaumur-Sébastopol et Montparnasse-Bienvenüe, je me trouvai derrière une demoiselle dont le pull en tricot arborait un mystérieux point jacquard triangulaire marine-blanc-rouge du plus bel effet.

      On aurait dit une imbrication de 3 points envers surmontés d'un point endroit, sauf qu'à la première tentative de reproduction ça ne donnait rien. Essai après erreur, le motif fidèle à ma mémoire a fini par faire surface sur l'échantillon. Restait à trouver un projet rapide et de saison pour l'y insérer. Pourquoi pas des guêtres ?

      La perspective de deux longs tunnels en magic loop me gonflant d'avance (jamais sûre d'appliquer la bonne tension au fil lors du changement de position, et puis c'est peu plaisant à travailler), j'ai investi dans un lot d'aiguilles à double pointes courtes 4mm pour essayer et ai été conquise : l'ouvrage reste maintenu ouvert sans tirer et on voit ce qu'on fait au fur et à mesure, le changement d'aiguille se fait sans tension. Ajoutons la possibilité de se curer le nez et/ou de se resservir en olives fourrées avec l'aiguille vacante - voire de réaliser un embaumement express à l'égyptienne pour les plus experts - pour être totalement convaincu de l'intérêt de ces ustensiles.

    Foillach, foillach

    Un champ de...de... si un érudit passe par ici, qu'il nous nomme ce point !

    Foillach, foillach

      Toujours dans la qualité Shetland de l'Echappée laine, 3 couleurs coordonnées ont été choisies pour offrir un contraste marqué : Beige chiné/Brique/Café. Elles le disputaient à Pétrole/Granny/Cap nord mais ce dernier était en rupture.

    Foillach, foillach

    Bande de voyeurs !

      Le verdict : les couleurs choisies offrent finalement trop de contraste à mon goût et attirent beaucoup l'attention sur le mollet. Je regrette un peu de ne pas les avoir faites plus longues. J'aime beaucoup le point, mais il ne se prête pas trop à l'étirement, inévitable sur le muscle. Avec une qualité un peu plus fine et sur un pull, ce serait parfait.

    Foillach, foillach

    Foillach, foillach

    Foillach, foillach

    Foillach, foillach 

      Vous croyiez que c'était fini ? Non, la blogueuse aime immodérément se contempler en photo :

    Foillach, foillach

    Et faire croire qu'elle a une tête d'ampoule...

    Foillach, foillach

    ... prendre des poses rebelles...

    Foillach, foillach

    ... et surtout regarder ses pieds qu'elle a plus jolis que n'importe quelle blogueuse sur Terre.

    **********

      En conséquence de cette récente orgie sur la laine shetland et ainsi que sur les cours Craftsy en soldes (pour une fois qu'on se réjouit de célébrer les dindes), le prochain projet tricot sera un pull sans manche avec rebelote, du jacquard. Je projetais le pull à motifs Fair Isle du cours de Marie Jane Mucklestone mais l'échantillon met en évidence un contraste trop fort entre les couleurs. Je vais devoir trouver un autre type de motif à adapter au pull. Quelle plaie, hein ? :-)

    Foillach, foillach


  • Commentaires

    1
    PetiteCrevette
    Dimanche 6 Décembre 2015 à 11:18
    PetiteCrevette

    Purée, arriver à retrouver un point par la force de la mémoire, quelle classe !

    Sans parler de ta force de persuasion (je me retrouve dès potron minet à revoir mon planning de tricot et à dégainer ma carte devant craftsy...)

    2
    Lundi 7 Décembre 2015 à 10:33
    Marie

    À quoi bon fouiller dans un dico des points de tricot quand on a une cervelle qui fonctionne ? Moi j'dis, du jacquard texturé, de mémoire : chapeau ! (Merci pour la bande-son !) J'ai investi dans le même cours Craftsy, avant la fête des dindes (grompf)... mais, ici, pour atteindre l'Everest qu'est le Northdale de Gudrun Johnston, tant qu'à faire la fête au fairisle, autant s'offrir la totale... !

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 20:51

        ça a l'air d'être de la haute définition le pull de Gudrun, j'espère que tu n'en auras pas pour cent ans.

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 22:25
        Marie

        Si je peux aussi le porter 100 ans, ça m'va ;-)

    3
    Althea
    Mardi 8 Décembre 2015 à 18:41
    Althea

    J'aime beaucoup les guêtres aussi - le moyen idéal pour réchauffer un pantalon ou un leggings trop leger sans être aussi problématique à glisser dans les chaussures qu'une paire de chaussette en laine. Cela dit, la prochaine fois que je remplace mes bottes je ferais attention à ce critère ! Les miennes je les tricote avec des mini circulaires de 20-30 cm de long, je n'ai pu l'impression de passer mon temps à changer d'aiguilles et plus peur de perdre des mailles qd je ange précipitamment mon encours.

    Si tu es gênée par le contraste, pourquoi ne pas les passer au thé histoire d'attenuer le blanc ?

    autre question : ça fait un moment que je me retiens de sortir mes sous devant ces jolies laines shetland ( deja des masses de pelotes et un chéri qui trouve que je suis un écureuil) et ce cours craftsty, aurais-tu une opinion sur l'un ou l'autre ?

     

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 21:28

        Quelle est la marque tes circulaires ? Parce qu'avec les Knit pro interchangeables, c'est minimum 37cm de long avec les aiguilles courtes, donc pour les guêtres sans magic loop ce n'est pas jouable.

        J'avais envisagé la teinture au thé en effet, d'autant qu'au départ j'avais hésité avec le colori "corde" à la place du beige chiné.

        J'aime bien le toucher sec cette laine shetland, dont le picoti contre la peau reste faible (pas plus que de l'alpaga). Mon gilet commence à faire quelques petites bouloches à l'extrémité des manches, je verrai bien ce que ça donne de ce côté-là sur la durée. En plus j'ai découvert dans ce cours craftsy que la laine de shetland cardée comme celle-ci est toute indiquée pour les pull en Fair isle parce qu'elle prend bien sa place après lavage donc c'est heureux que j'en aie un peu d'avance ! N'y connaissant rien au Fair isle, j'ai bien aimé le cours que j'ai dévoré d'une traite jusqu'au chapitre 7 en tricotant les guêtres, après quoi c'est la partie de montage du haut du corps donc moins passionnant quand on a pas le projet en cours de réalisation. Ce cours est assez complet pour comprendre et achever un projet de ce style.

      • Vendredi 11 Décembre 2015 à 13:45
        Althea

        En fait, ce sont des fixes, les aiguilles sont très courtes comparées aux knit pro interchangeables (que j'ai aussi). J'ai des addi 30 cm en 2,25 (pour les chaussettes), 3 (pour un patron de chaussettes en dentelle que je ne réalise jamais plus loin que la moitié du pied, l'échec - cela dit, je les utiliserai peut-être pour une paire épaisse en drops lima / népal ) et 4 ( parfait pour les guêtres ). Il en existe aussi en hiyahiya, chicagoo mais encore plus courtes (23 cm). Les 30 cm sont suffisamment petites pour ne pas être gênée lors des chaussettes, à part peut-être au moment de la pointe du pied ( je change pour des circulaires plus longues et du magic look). 23 cm me semble un peu court (des mailles très serrées et vraiment petit pour mes grandes paluches) mais je n'ai pas testé.

         

        J'ai déjà fait quelques ouvrages en jacquard ( des chaussettes et des maniques ) et je tricote alors avec un fil dans chaque main, du coup, je pense attendre un gros projet. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :